En tout temps et en tout lieu, c’est au moment du déménagement qu’on se rend compte qu’on dispose de beaucoup d’affaires. Seulement, au cours du déménagement, ce n’est pas tous les objets qu’on emballe. Certaines peuvent être considérées comme produits à recycler d’autres comme des déchets encombrants. Ajouté à cette classification, il y a également les affaires à emballer qui sont toujours utilisables. La question qui préoccupe plusieurs personnes est de savoir par quel procédé se débarrasser des déchets encombrants.   

Tenez-vous tranquille ! Vous disposez de plusieurs options qui vous permettront de vous desservir des articles gênants. Découvrez alors dans cet article quelques astuces qui peuvent vous permettre de gérer sans grande complexité vos déchets encombrants.

Première astuce : Les associations de collecte de résidus non recyclable

Il existe plusieurs organisations qui œuvrent pour la protection de l’environnement. Celles-ci organisent à cet effet une collecte environnementale de temps à autre afin de débarrasser la nature des résidus encombrants. Elles collectent généralement des résidus de technologie, de l’information et de la communication. Elles font aussi la collecte des débris domestiques dangereux.

On peut citer entre autres comme résidus de technologie de l’information et de la communication :

  • Les laptops :
  • Les téléviseurs ;
  • Les téléphones cellulaires ;
  • Les imprimantes ;
  • Les vielles radio.

En ce qui concerne les résidus domestiques dangereux, il s’agit entre autres de toute sorte d’huiles, de peintures et d’aérosols. Si vous disposez de quelques-uns des éléments sus-cités, il suffit de les déposer à l’endroit précis où les organisations de collecte procèdent au ramassage des résidus de tous les habitants de la zone concernée.

Elles s’assurent de ramasser les reliquats de manière écologique et responsable. Cela permet en effet d’éviter un encombrement des sites d’enfouissement.

Deuxième astuce : La mise en vente des objets

La vente-débarras est une alternative qui vous permet de vous débarrasser d’objets dont vous n’avez plus besoin. Le seul avantage dans ce cas est que vous jouissez des recettes de la vente. Pour arriver à vendre vos objets, vous avez une pléthore de méthodes. En premier lieu, vous pouvez procéder à la publication d’une annonce dans le journal de votre localité, dans l’infolettre du bureau ou sur internet.

Si vous voulez, vous pouvez rapidement trouver des acheteurs, en recourant à un professionnel de vente-débarras. Au lieu de lui payer de votre poche, il prendra juste une partie des recettes. Hormis ces procédures, vous pouvez également payer les frais de réservation d’un espace auprès des organisateurs de marché de puces afin de pouvoir exposer votre marchandise aux yeux de tout le monde et surtout à la vue des chasseurs d’opportunités.

Vous avez également la possibilité de vous renseigner auprès des magasins locaux. Certains peuvent acheter vos articles, d’autres peuvent accepter de vous les exposer dans leur magasin afin de vous aider à trouver de potentiels acheteurs.

Cependant, lorsque vous avez en votre possession des antiquités ou des objets de collection, il est conseillé de proposer directement vos objets aux antiquaires. Si vous leur présentez de bons articles, ils vous feront de belles offres.

Troisième astuce : la donation

Si au lieu de mettre en vente vos objets, vous préférez faire des dons, voici pour vous quelques idées. En premier lieu, vous pouvez faire don de vos objets à des organismes de charité. À cet effet, il faut que vous vous renseigniez auprès des friperies chargées de recueillir les fonds pour les organismes de charité. Il est conseillé de demander un reçu détaillé à des fins d’impôt.

Si tant est que vous disposiez d’objets technologiques tels que des ordinateurs par exemple, vous pouvez en faire don aux écoles. En revanche si vous possédez des livres et des magazines, adressez-vous aux bibliothèques. Faites don de vos équipements de sport, de jeux vidéo et des CD aux centres de jeunes, car les jeunes qui séjournent en feront un bon usage.

Les centres d’accueil pour les sans-abris, les centres religieux et les centres communautaires ont plus besoin de vos vêtements, de vos couvertures, de vos literies et de vos jouets. Ils se feront une joie de vous accueillir les bras ouverts.

Vous avez aussi la possibilité de confier vos objets à des organismes qui se chargeront de les vendre afin de recueillir des fonds. Le don le plus classique à faire est d’offrir ces objets à nos proches ou à de nouveaux couples qui sont réellement dans le besoin.

Quatrième astuce : Le recyclage

Il est possible de recycler de tous vos objets dont vous désirez vous débarrasser. On peut recycler entre autres les papiers, les journaux, l’huile à moteur, matières dangereuses, etc. Cependant avant de procéder au recyclage de ces objets, il faut vous renseigner auprès de la municipalité de votre localité.

Il est déconseillé de jeter à ce propos vos vieilles batteries et piles dans les poubelles lors de votre déménagement. Cela constitue en effet un danger pour l’environnement. Il existe des points de dépôts de recyclage de ce genre d’objets. Dans le même ordre d’idées, il est déconseillé de jeter des cellulaires vétustes, clés USB et autres chaînes stéréo vintage, car ceux-ci contiennent des matières toxiques. Par contre, vous pouvez mettre à la poubelle un verre à vin cassé lors de votre déménagement.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]