Il n’est pas toujours aisé de vivre seul dans une location. Dans ces conditions, le mieux est d’opter pour la colocation. Cet état de choses a bien évidemment des avantages considérables. C’est pourquoi il n’est pas rare de voir des gens vivre ensemble dans le Grand Montréal et partout sur les deux rives. Mais, à bien analyser de près, force est de constater que demeurer en colocation comporte des inconvénients.

 

Quels sont les bénéfices indéniables de la vie en colocation ?

Demeurer dans le même logement avec d’autres personnes peut paraître assez chouette puisque cela présente de nombreux avantages.

En quoi la vie en colocation peut-elle être avantageuse ?

D’abord, la colocation vous permet de vivre dans un appartement plus spacieux. Si vous choisissez de vivre seul, vous n’aurez pas besoin d’avoir un appartement d’une grande superficie. C’est exactement le contraire quand vous êtes en colocation puisqu’elle vous permet d’être au large.

Ensuite, la colocation vous donne la liberté de connaître assez de monde. Surtout quand vous êtes nouveau dans l’une des municipalités de Montréal, elle vous permet de vous faire le plus tôt assez d’amis. Elle vous évite l’ennui étant donné que vous aurez toujours des sujets de discussion entre vous. En outre, la colocation vous permet d’échanger avec des gens que vous n’auriez jamais la chance de côtoyer. Ensemble, vous passerez des moments inoubliables et les liens sociaux se renforcent.

Enfin, en colocation vous améliorerez vos compétences dans divers domaines. Par exemple, ce genre d’habitation vous permet de vivre avec des gens qui sont issus d’autres cultures. Vous aurez donc la chance d’apprendre assez de leur culture et vos compétences linguistiques vont être riches.

Les autres avantages de la colocation

Il est vrai que vivre en coloc est synonyme de vivre dans un plus grand appartement. Mais vous n’aurez pas à payer seul les frais de loyer. C’est ainsi pour bien d’autres dépenses de votre résidence comme les frais d’électricité, les factures d’eau et d’autres éventuelles dépenses. De plus, vous pouvez vous distribuer les différentes courses afférentes à votre logement. Vous ne serez pas seul à faire les courses. C’est pour dire qu’en colocation les charges sont partagées.

Aussi, la colocation est favorable aux propriétaires bailleurs. En effet, la colocation leur permet de louer leur immeuble à des prix un peu plus élevés que la normale. Ça leur permet aussi d’éviter de chercher d’autres locataires quand l’un d’eux quitte l’appartement parce que les autres locataires s’en chargent.

L’achat des biens meubles et des équipements électroménagers revient à tout le monde.

Vivre seul aujourd’hui n’est pas conseillé surtout quand vous êtes un étudiant, car la colocation paraît très intéressante.

L’union fait la force, dit-on. En tant qu’étudiant, la colocation vous permet d’échapper à la solitude. Avec vos colocataires, vous pouvez mener des débats sur des sujets, ce qui évite l’ennui. Mieux, vous avez la facilité de former des groupes d’études afin d’accroître vos connaissances académiques.

Par ailleurs, l’entretien de votre résidence ne vous empêchera plus d’étudier puisque les différentes tâches ne sont plus qu’à votre charge. Vous aurez donc le temps de vous consacrer à vos études.

Le plus important est que votre budget ne vous dépassera pas puisque les dépenses sont limitées.

Il n’est donc pas réfutable que la vie en communauté peut comporter quelques mésententes, mais si vous savez bien choisir vos colocataires, ceux-ci peuvent apporter un grain de bonheur dans votre vie. Ils peuvent paraître comme votre deuxième famille, car ils sont avec vous dans les bons comme les mauvais moments.

Mais il n’y a pas que des avantages. Le mauvais côté de la vie en colocation est bien évident.

Quels sont les inconvénients de la colocation ?

Les inconvénients de la vie en communauté sont de plusieurs ordres. Autrement dit, la vie en colocation n’est pas toujours radieuse parce qu’elle n’est pas faite pour tout le monde.

Dans un premier temps, vous n’aurez toujours pas la chance de tomber sur des colocataires qui sont à votre goût. Ce qui fait que la cohabitation est parfois désagréable. Et il n’est pas aisé de s’adapter à la vie des autres. C’est l’une des raisons pour lesquelles le choix de vos colocataires doit être fait de façon judicieuse.

D’un autre côté, vous ne disposez plus de votre tranquillité d’autrefois. En réalité, si vous êtes étudiant, il y en aura de ces colocataires qui vous empêcheront de dormir ou de réviser vos cours à cause de leur bruit. Certains amis peuvent vouloir vivre dans l’ambiance le plus de temps possible.

Un conseil que l’on peut vous donner, c’est de fixer des règles de base pour éviter des désaccords avec vos colocataires. Par exemple, vous devez vous attribuer les différentes tâches de votre appartement.

La colocation peut vous contraindre à accepter certains caractères désagréables de votre colocataire. Or cela peut paraître assez difficile étant donné que vous n’êtes pas de la même nature. L’astuce adéquate, c’est de mieux vous connaître avant de vous mettre en cohabitation.

C’est pourquoi il s’avère important d’établir des règles tout au début de votre vie commune. Cela évitera des discordes entre vous. Il existe aussi une clause de solidarité qui vous dispensera du paiement de tout le loyer en cas de défaillance de votre colocataire.